Principe de fonctionnement du séparateur Aquatron

Le séparateur Aquatron permet la séparation des eaux-vannes: la séparation des matières solides (féces et papier de toilette) des liquides (urine et eau de rinçage)

Figure 10 systeme aquatron

Le séparateur Aquatron combine le confort d’une toilette munit d’un dispositif de chasse d’eau et le principe d’une toilette sèche, dont le compostage.

Il reçoit uniquement les eaux de vannes provenant des WC traditionnels (avec un mécanisme de chasse d’eau).

Plusieurs toilettes peuvent être connectés et utilisées simultanément avec un séparateur Aquatron qui est installé sur un réservoir dans lequel les excréments sont mis à composter. Aquatron est conçu sur le principe du vortex, pour fonctionner sans électricité, sans pièces en mouvement et sans apport des produits chimiques.

La séparation des matières fécales se réalise naturellement, en combinant les effets du tourbillon, d’une tension superficielle et de la gravité.

1. Sous l’action du mécanisme de chasse d’eau de la toilette, l’eau se déverse par gravité de son réservoir à la cuvette :
- elle la remplit puis s’écoule,
- l’eau entraîne avec elle les déjection.

Un WC conventionnel implique le raccordement à l'évacuation des eaux usées. Avec le séparateur Aquatron, le réseau doit être séparatif : un tuyau pour les eaux-vannes et un tuyau pour les eaux grises.

2. De la cuvette, les fèces, le papier, l’urine et l’eau sont chassés en direction du séparateur. La séparation des matières a lieu immédiatement quand l’eau de vanne passe dans le séparateur Aquatron. Le mécanisme de séparation est basé sur le principe vortex, les liquides (urine et eau) restent en contact avec la surface et les matières solides (fèces et papier) tombent en milieu. Dans ce cas, les matières solides sont récupérées par un récipient de type chambre de compostage des toilettes sèches. Le séparateur Aquatron reçois uniquement les eaux noires ou eaux-vannes issues des toilettes.

3. Papier et fèces tombent dans la chambre biologique où s'accomplit le compostage. Il comporte une couche de drainage, le plus utilisé c’est un tapis de filtration et un drain qui permet l’évacuation des liquides. L'utilisation de vers de terre permet de réduire le volume des déchets d'environ 95%. La température optimale pour un bon compostage est comprise entre 12ºC et 25ºC. Le compostage ne génère ni odeurs, ni présence des mouches puisque la chambre biologique est ventilée, et le surplus de liquide entrainé avec le papier est drainé.

4. Le liquide peut être conduit à une unité ultra-violette (UV) où il est exposé à une lumière ultra-violette qui élimine les bactéries de manière efficace. Dans certaines situations, un piège de phosphore est prévu au lieu d’une unité UV. En sortie, le liquide est canalisé vers le dispositif d'assainissement des eaux ménagères (fosse toutes eaux ou le tout-à-l’égout.).

aquatron.mpg